MESSAGE DU GOUVERNEUR DE DISTRICT AKI J. ALLEN

Message de bienvenue
Notre patron principal H.E. Le président Adama Barrow, habilement représenté par H.E. le vice-président, l'hon. Ousainou Darboe;
L'ancien gouverneur de district, Martin Ouedrago;
Le gouverneur élu du district, Thomas Some;
Le secrétaire de district, l'honorable Benjamin Adam Roberts;
Sous-gouverneurs;
Anciens gouverneurs adjoints;
Présidents et comités et sous-comités de femmes du district;
Présidents des clubs Rotary;
Paul Harris Fellows;
Rotariens
Famille et amis des rotariens;
Rotaracteurs;
Interacteurs
Dames de la roue intérieure;
Autres partenaires de service;
Distingués mécènes et invités; et
Membres de la fraternité des médias.

C’est vraiment un honneur et un privilège de prendre la parole aujourd’hui en tant que gouverneur de district pour le district 9101 pour l’année du Rotary 2018-2019; un district composé de 10 pays, de 18 régions et de 77 clubs Rotary regroupant plus de 1800 rotariens. Je suis heureux d'accueillir nos amis rotariens, notre famille et nos délégués à Banjul, en Gambie, pour la cérémonie de passation des pouvoirs du district, de Bamako à Banjul. Permettez-moi de noter dès le départ que je suis enthousiaste, infatigable, responsable, habilitée et capable de mener à bien ce mandat qui m'a été confié à la fois par le District 9101 et le Rotary International. C’est pour moi un honneur de souhaiter la bienvenue à l’honorable vice-président, M. Ousainou Darboe, et de vous rassurer sur la poursuite de notre partenariat avec le gouvernement afin de créer une société juste et équitable pour notre peuple.

Comme la Gambie organisera la conférence annuelle de district en mars 2019, ce sera un événement sous-régional avec la représentation du Rotary International et nous espérons que le gouvernement apportera son soutien et accueillera environ 600 délégués qui voudront faire l'expérience l'hospitalité de la côte souriante de l'Afrique de l'Ouest.

L’occasion est historique, car c’est la première fois, après 39 ans de Rotary en Gambie, que la Gambie assume les fonctions de gouverneur de ce district. Pendant ce temps, nous avons vu les limites des districts changer de 210, 910, 9100, 9101 et 9102. À partir du moment où le Nigéria faisait partie de ce district et maintenant seul, et lorsque le Ghana quittait et rejoignait le Bénin, le Togo et le Niger et Il ne reste plus que les pays anglophones du Libéria, de la Sierra Leone, de la Gambie et les pays francophones de la Côte d'Ivoire, du Mali, du Sénégal, du Burkina Faso et de la Guinée Conakry. Et avec 2 pays lusophones, le Cap-Vert et la Guinée Bissau.

En février 1983, j'ai été présenté au Rotary par un homme intègre, intègre, intègre et responsable, honnête, digne de confiance, respectueux des faits, responsable, qui n'est autre que mon frère, mon ami et mon mentor, le Dr. Omorlabi Melville George. À sa manière modeste, Omorlabi m'a invité à une réunion du Rotary à Atlantic Hotel et a simplement dit que vous êtes invité et que vous n’êtes pas obligé de rester si vous n’aimez pas cela. La vérité est que j'ai été submergé par ce que j'ai vu. Des hommes d’affaires intègres d’intégrité ne discutent d’eux-mêmes que d’aider les moins fortunés de nos communautés.

Au Rotary Club de Banjul, au début de ma carrière au Rotary, j'ai occupé les fonctions de président du conseil professionnel, de secrétaire (pendant 4 ans), de trésorier, puis de président de RC Banjul en 1991/92. J'ai ensuite été nommé AG sous la direction de Robert Arthur Willie Keteku et Simon Kafando. Depuis lors, ma participation au Rotary a été une expérience enrichissante dans la vie et je suis reconnaissant à Dieu Tout-Puissant de m'avoir permis de me hisser à la hauteur de cette chaîne de fonctions pour continuer les bonnes œuvres du Rotary; fournir un service désintéressé aux membres les moins privilégiés de nos communautés par le biais d'interventions humanitaires et éducatives et promouvoir la paix mondiale à l'échelle internationale.

J'ai apprécié les objectifs que défend le Rotary, surtout quand un autre bon ami rotarien a versé de façon désintéressée une contribution de 1 000,00 $ pour devenir mon compatriote Paul Harris et en me récompensant de cet honneur d'être le premier Rotarien à recevoir la reconnaissance de Paul Harris. . Un tel honneur magnanime m'a été conféré par nul autre que le Père PAG Francis Jones du RCB et créateur du RC Fajara.

Je voudrais également exprimer ma sincère gratitude au club doyen de Gambie - Rotary Club de Banjul, qui, avec le club Fajara, avait une confiance absolue dans la candidature de mon poste de gouverneur de district. Je continuerai à compter sur votre soutien. Je veux aussi rendre hommage à l'infatigable Rtn. PP Fatou Bah, mon partisan de droite et conseiller, qui a promis de lui apporter son soutien total pour me permettre de mener à bien la difficile et difficile tâche de diriger le district en 2018-2019. Je remercie également le CNRC pour son soutien indéfectible et son engagement à faciliter le travail énorme à accomplir.

En assumant les fonctions de gouverneur de district, j’ai le grand honneur et le plus grand plaisir de travailler avec les officiers de district nouvellement nommés. Elles sont:-

Benjamin Roberts (RCF) en tant que nouveau secrétaire de district;
E. Alieu Secka (RCF) - Consul honoraire pour la République

Contacts

Abidjan face à la société NESTLE (sur la voie menant de l'échangeur de l'INDENIE au LYCEE TECHNIQUE) ,
06 BP 994 ABIDJAN 06
+225 22 44 03 80

Email: accueil.d9101.1516@gmail.com

Le Rotary

Un Rotary Club est une association locale constituée conformément aux lois en vigueur régissant les associations dans le pays, qui adopte les statuts-types de Rotary Club tels que définis par le Manuel de Procédure du R.I. et qui est dotée d’une charte du RI. Le Club sera composé de personnes adultes qui ont une bonne image et qui représentent des professions dignes.